LES TENDANCES ET VALEURS 2013 BANDE DESSINÉE

Il existe un ralentissement dans le marché de l’ancien de la sixième génération de collectionneurs d’albums qui vient chronologiquement juste après celle dites des Lombard-Dupuis. Il s’agit de jeunes ayant entre 25 et 35 ans,  à l’imaginaire souvent façonné par les jeux de rôles. Ils recherchent des bandes dessinées d’aventure, d’anticipation, de fantastique et d’héroïc fantasy (merveilleux, légendaire, ésotérisme, etc. (ils n’ont plus d’imagination, il leur faut tout, tout de suite et tout fait…)). Plusieurs éditeurs, Delcourt, Dargaud, Glénat, Soleil, Vents d’Ouest, publient ces ouvrages qui sont parfois épuisés après leur premier mois de parution, (Pourquoi… ils n’ont pas confiance dans le travail effectué, il est plus facile de dessiner des monstres difformes qu’une personne bien faite aux proportions agréable, mais que la moindre imperfection du crayon non expérimenté laisse apparaitre immédiatement.)

Mais si l’on remarque un tassement de ce côté, ce n’est pas le cas, par contre, pour les ouvrages plus intellectuels proposés par les auto éditeurs, ou les labels indépendants : l’association Cornélius, les collections Pilote et Dargaud ou X de futuropolis avec des auteurs comme Lawrence, Don : Trigan de 1982 à 1989, Malheurs de Sophie (Les) 1988, Storm de 1980 à 2010,etc.  Trondheim, Star, David B., Blain Baudoin, Dupuis & Berberian, etc. de plus en plus collectionnés.

 

A noter la poursuite des recherches d’éditions originales d’œuvres érotiques en bandes dessinées aux éditions Dominique Leroy, Sedem, Cap 52, I.P.M., Media 1000 Pocket, Elvi France (petit format) et une passion pour les tirages signés par Moebius dont les côtes s’envolent.

Laisser un commentaire